Votre connexion au réseau canadien des bénévoles

Supprimer les obstacles à l’inclusion

La possibilité de profiter des bienfaits du bénévolat devrait être offerte à tous. Les obstacles à la participation auxquels font face les personnes handicapées sont souvent créés de façon involontaire et, une fois repérés, ils sont souvent faciles à supprimer. Le présent feuillet d’information vous aidera à mieux comprendre ce que votre organisation peut faire pour offrir et favoriser un milieu accueillant et inclusif. Vous trouverez dans le Guide sur le soutien du bénévolat des personnes handicapées (en anglais seulement) des renseignements détaillés sur le bénévolat inclusif.

Le saviez-vous?

  • Le transport en commun est souvent mal adapté aux personnes ayant une incapacité liée à la mobilité. 
  • Des facteurs tels que des horaires non flexibles, l’accumulation de neige et le temps peu clément peuvent être déterminants dans la capacité des personnes handicapées à participer.
  • L’incapacité peut être visible ou invisible.
  • Le fait de devoir demander des aménagements, divulguer la nature de son incapacité ou s’assurer constamment de l’accessibilité des lieux peut être fastidieux, frustrant ou aliénant.
  • Certaines personnes handicapées ont besoin d’accompagnement pour participer à la vie de la collectivité; souvent, ces services d’accompagnement doivent être réservés et ne sont pas très flexibles.
  • Les personnes handicapées présentent autant de diversité que quiconque; soyez donc assuré qu’il existe un bénévole handicapé qui peut répondre à vos besoins.
  • Le fait de rendre votre organisation plus inclusive vous aidera à accomplir votre mission avec plus d’efficacité.

Comment mieux soutenir ou accueillir les bénévoles handicapés

En apportant des changements mineurs à votre matériel de promotion et à la façon dont vous définissez les tâches et déterminez les affectations, vous pourrez accroître la capacité de votre organisation à recruter des bénévoles handicapés compétents et à les retenir.

Stratégies visant le matériel de promotion

  • Assurez-vous que votre site Web est conforme aux lignes directrices sur l’accessibilité du contenu Web (WCAG). Utilisez à cette fin des vérificateurs de site gratuits, tels que www.achecker.ca ou http://wave.webaim.org/), et transmettez le rapport à l’administrateur de votre site afin de l’aider à corriger les problèmes d’accessibilité. Visez les niveaux de conformité AA ou AAA des WCAG.
  • Faites savoir que vous êtes à la recherche de bénévoles, quelles que soient leurs capacités.
  • Précisez dans vos communications de recrutement que votre organisation souscrit au principe d’égalité et que vous êtes disposé à accueillir des bénévoles, quelles que soient leurs capacités.
  • Rédigez votre matériel de communication dans un langage clair.
  • Faites savoir que les bénévoles peuvent offrir leur aide ou travailler à domicile ou au sein de la collectivité.

Si le matériel de promotion de votre organisation fait état de sa volonté de s’adapter aux besoins des bénévoles, les personnes handicapées sauront que vous êtes ouvert à la diversité et disposé à avoir une discussion non biaisée sur leurs besoins.

  • Meublez votre matériel de promotion d’images qui représentent la diversité, telles que celles que l’on retrouve sur le site payant www.photoability.net/, qui est une banque de photos réelles de personnes handicapées. 

Si les gens voient des images auxquelles ils peuvent s’identifier, ils sauront que votre organisation est inclusive.

Stratégies d’attribution des tâches

  • Interrogez les bénévoles potentiels sur ce qu’ils aimeraient contribuer à votre organisation, les habiletés qu’ils aimeraient appliquer et perfectionner, le type d’aide et d’aménagement dont ils pourraient avoir besoin, et les objectifs qu’ils souhaitent atteindre en faisant du bénévolat.
  • Misez sur les forces de vos bénévoles en réattribuant ou en redéfinissant les tâches ou parties de tâches afin de maximiser les points forts des bénévoles et de réduire au minimum les obstacles qui compliquent les tâches.
  • Demandez aux employés et aux bénévoles handicapés de vous faire part de leurs observations et de vous aider à redéfinir les tâches.

En permettant aux bénévoles de préciser les tâches qu’ils sont en mesure d’accomplir ou qui leur apporteront une satisfaction et les situations où ils auront besoin d’aide, vous leur offrez l’occasion de vous dire ce qu’ils peuvent apporter à l’organisation, sans que personne n’ait à deviner ou à supposer ce qu’ils peuvent faire pour participer pleinement.

  • Si possible, créez des rôles à horaire flexible ou offrez la possibilité de participer à distance ou en compagnie d’un travailleur de soutien; assurez-vous que les bénévoles sont au courant de ces rôles et possibilités 

Si vous atténuez les contraintes de déplacement et d’horaire, les personnes qui ont d’autres engagements pourront faire du bénévolat au sein de votre organisation.

Stratégies pour créer un environnement inclusif

  • Évaluez votre emplacement et votre environnement physique afin de déceler les éventuels problèmes d’accessibilité; vous pouvez utiliser à cette fin des listes de vérification, telles que celles publiées par le gouvernement de l’Ontario à l’appui de la législation en matière d’accessibilité https://www.ontario.ca/fr/page/comment-rendre-les-espaces-publics-access....

L’évaluation de l’accessibilité va au-delà des rampes, des toilettes plus grandes et des ouvre-portes; il faut également penser à la sécurité, à la signalisation, au recouvrement des planchers et des murs, à l’éclairage et à d’autres facteurs.

  • Créez un environnement inclusif en organisant, à l’intention des employés et des bénévoles en poste et nouveaux, des séances de formation sur l’inclusion et la sensibilisation à la condition des personnes handicapées.
  • Établissez des politiques et des procédures qui favorisent l’inclusion et qui témoignent de votre engagement envers l’inclusion et la diversité :
    • Tenez les réunions dans un endroit accessible et non encombré, quels que soient les participants.
    • Utilisez les invitations aux événements ou aux réunions, et la façon dont ceux-ci sont organisés, pour faire montre de pratiques inclusives, telles que celles exposées sur le site www.liberatingstructures.com/design-elements/.
    • Offrez la possibilité de participer aux réunions par téléconférence ou à l’aide de logiciels gratuits comme Skype.
    • Achetez seulement des logiciels et des systèmes qui sont accessibles.
    • Établissez des plans précis qui favorisent l’inclusion, comme le sous-titrage des vidéos lancées sur le Web.

Lorsque votre organisation fait de l’accessibilité et de l’inclusion la règle plutôt que l’exception, vous favorisez la participation diversifiée et vous évitez que les gens aient à s’identifier en tant que personne handicapée ou à réclamer des aménagements et des solutions de rechange accessibles.

Ces stratégies permettront à votre organisation de favoriser l’inclusion et de supprimer les obstacles au bénévolat des personnes handicapées. 

volunteer