Votre connexion au réseau canadien des bénévoles

Les nouveaux arrivants

Plusieurs nouveaux arrivants au Canada s’intéressent au bénévolat. En plus de contribuer à leur nouvelle collectivité, les nouveaux arrivants au Canada perçoivent le bénévolat comme une façon d’améliorer leurs compétences linguistiques, d’acquérir de l’expérience de travail et de rencontrer de nouvelles personnes. 

Pour engager les nouveaux Canadiens, les organismes doivent se montrer accueillants et chaleureux. Ils doivent intentionnellement tenter de joindre les nouveaux arrivants.

Avantages de l’engagement de nouveaux arrivants

Les organismes peuvent se renforcer lorsqu’ils appliquent ce qu’ils apprennent des nouvelles cultures. Parallèlement, les bénévoles acquièrent de nouvelles compétences et vivent de nouvelles expériences. Tout cela peut aider les nouveaux arrivants à s’installer dans leur nouveau milieu et à améliorer la collectivité dans laquelle ils vivent.

Nouveaux arrivants au Canada

Un Canadien sur cinq est né à l’extérieur du Canada.[1]  L’immigration compte maintenant pour près de 70 % de la croissance démographique au Canada.[2]  Chaque année, environ 250 000 personnes entrent au Canada en tant que réfugiés ou immigrants admis. Ils s’installent dans des collectivités à l’échelle du pays, la plupart en milieu urbain. La majorité des nouveaux arrivants s’établissent à Montréal, à Toronto et à Vancouver.

Le taux de bénévolat chez les immigrants est de 39 %. Ils accumulent environ 162 heures de bénévolat par année.[3] Même si ce taux est inférieur à la moyenne des personnes nées au Canada (47 % des Canadiens de plus de 15 ans), les immigrants ont tendance à contribuer davantage d’heures.

Ressources


[1] Statistique Canada, Aperçu et faits sur l’immigration
[3] Statistique Canada (2012), Enquête canadienne sur le don, le bénévolat et la participation